L’apprentissage par l’action

Nous apprenons principalement en construisant des associations sur des besoins de base. Ce processus s’appelle le conditionnement. Des associations plus complexes telles que les symboles, se produisent plus tard. Les étapes du développement de l’enfant ont été étudiées par Piaget. Dans ce processus, l’action de l’enfant sur son environnement joue un rôle central.

Continuer la lecture

Les modèles sociaux

Les enfants apprennent à interagir avec les autres en imitant leurs pairs, en particulier les personnes qui partagent des caractéristiques similaires, telles que l’âge ou le sexe. Les modèles sociaux sont efficaces même s’ils sont fictifs. Ils peuvent convaincre l’individu qu’il est moins prédisposé à certaines tâches. Cela a été expérimentalement démontré et cet effet est appelé “la menace du stéréotype”. En ce qui concerne les préjugés sexistes, leur effet peut être réduit lorsque les enfants apprennent, d’une part, que toute compétence peut être développée, et, d’autre part, que le sexe est déterminé par les organes génitaux, au lieu de vêtements ou d’attitudes.

Continuer la lecture

L’apprentissage coactif

L’apprentissage coactif est un moyen d’apprendre par interaction avec les autres. Divers facteurs interviennent dans l’efficacité de l’apprentissage coactif. Nous verrons successivement l’influence de la disposition spatiale, de la nature de la tâche, du style de leadership, les moyens d’améliorer l’empathie, puis nous étudierons les phénomènes de polarisation collective et de rumeurs.

Continuer la lecture

La loi du plus fort

Le développement du droit a pour but d’empêcher les injustices qui résultent notamment d’une obédience aveugle à la loi du plus fort, ce qui survient en l’absence de droit. Malheureusement, le droit est parfois détourné de cet objectif. C’est le cas des sociétés patriarcales, qui institutionnalisent le droit du plus fort (le propriétaire de sexe mâle) sur les plus faibles (les femmes, les enfants, les esclaves). Cet état d’esprit est aussi celui qui gouverne notre rapport parasite à la nature.

Continuer la lecture

Les écrans

Les écrans, ce sont la télévision, l’ordinateur, le smartphone ou tablette, la console de jeux. Regarder des écrans est devenu un loisir privilégié, une compagne, et, pour les familles, une nounou. Pourtant, ce loisir n’est pas sans danger pour le développement cognitif, notamment celui des enfants. De plus, il augmente l’agressivité, les préjugés et les consommations pathogènes.

Continuer la lecture

Les limites des instruments de mesure

La science nous offre l’idée qu’un jour, tout sera sous contrôle, puisque tout obéit à des règles régulières. Il suffit de trouver les formules mathématiques qui imitent le mieux les observations, afin de réaliser des prédictions.
En fait, c’est vrai dans un environnement où l’on contrôle tout, et où l’on se limite à ce qu’on peut observer à notre échelle d’espace et de temps.

Continuer la lecture

Le réel et l’éprouvette

On fait nécessairement une erreur lorsque l’on tente de simplifier les attitudes humaines par des chiffres et des catégories. L’être humain et son milieu sont très complexes et penser que l’on peut totalement identifier et isoler une cause et un effet au travers d’une expérience est une illusion, c’est tenter de mettre l’infinie complexité de la nature dans une éprouvette.

Continuer la lecture